Après un weekend pluvieux...

Publié le par becassinechezheidi.over-blog.com

Mon amoureux et moi avons récidicé avec la piscine samedi matin, quitte à être mouillés autant y aller!


Et dimanche matin nous sommes allés entre deux grosses averses epuisés mes dernières ressources en faisant un footing de 11km en longeant le fameux lac, promenade où tous les amoureux de la nature se retrouvent- the place to be-, les familles avec des petits suisses casqués sur leur vélo, des promeneurs de chien, des promeneurs d'humains, des vieux couples, des marcheurs nordiques en bâtons, bref plein de monde, et pourtant...


c'est là, alors que je m'époumonnais à suivre mon gaillard de mari-faut que j'arrête de fumer- que mon esprit à bout de souffle  repensait à The Truman Show.


Car lors de notre course nous avons croisé finalement toujours les mêmes personnes comme la vieille dame aux cheveux orange croisée à deux reprises une fois accompagnée d'une acolyte (sûrement sa coiffeuse) et la seconde fois elle était seule avec un chien, comme si tous étaient des figurants du film lors de prises différentes. Elle est où la caméra, que je pense à sourire... D'ailleurs lorsque vous croisez tous ces gentils citoyens, ils vous accueillent d'un musical "gruezi" toujours le sourire aux lèvres, je sais c'est dimanche le jour du seigneur, mais là à priori ils ont fait la messe buissonnière, alors tant d'humanité de cordialité, ça me coupe le souffle!


la Bécassine au pays d'Heidi est comme E.T. sur une autre planète, car lorsque je courais au bord de Marne au siècle dernier je me gardais bien de saluer les autres usagers, passé une certaine heure, car je ne voulais pas que l'on se méprenne par tant de politesse et ainsi éviter d'avoir à éconduire un prétendant encouragé par ma trop bonne éducation...

 

Me croirez vous si je vous dis que lors de mes promenades dans la toute proche montagne j'ai découvert de petites carrioles en bois aménagées en garde-manger où l'on vous propose des productions locales de fruits, légumes, viandes et oeufs, le tout parfaitement emballés avec le prix noté dessus et à côté une sorte de tirelire où les gentils clients peuvent (doivent) déposer leur obole en prenant ce dont ils ont besoin et tout ça sans le contrôle de la très gentille fermière ou de son adorable chien!!!!


Je rougis en pensant que sur ma terre natale, l'on aurait pillé la marchandise, la cassette, et brulé la carriole!


Les frontières sont-elles si hermétiques entre nos deux pays? Leur air y-est-il plus pur? Est-ce ce que nous respirons, ce que nous mangeons, ce que nous buvons qui nous rend si ...humains? Où n'est-ce qu'un vernis apparent et que dans un an ou deux je reverrai mon jugement et trouverai ce peuple tout aussi bâtard que nous! En attendant je mène l'enquête et reste vigilante car ce n'est pas humain tant d'humanité, d'ailleurs eux personne ne leur a fait la guerre, sans doute parce qu'ils sont les rois du Kinder Surprise! 


Publié dans activité de plein air

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article