Au bout du lac

Publié le par becassinechezheidi.over-blog.com

 

DSCF5108













Face à Zürich, sur le lac éponyme, il y a la jolie ville de Rapperswil-Jona.
Nous décidons de nous y rendre par voie maritime et empruntons le bac qui relie les deux rives.
Cette navette d'une quinzaine de minutes, transporte piétons et véhicules de toutes sortes. Certains la prennent quotidiennement comme jadis je m'étais essayée aux voies fluviales reliant Maisons-Alfort à Paris avec le Voguéo, qui, depuis, a sombré définitivement.
DSCF5049












DSCF5050












Chacun attend patiemment dans son véhicule
DSCF5051












ou presque...(membre actif du club des bébés nageurs...?)
DSCF5053





















et 10 francs plus tard, le maître de cérémonie nous met à quai en baissant le pont-levis nouvelle génération.

DSCF5058












Nous roulons quelques kilomètres puis nous nous garons à l'entrée de la ville pour prendre d'assaut cette jolie forteresse posée sur l'eau, aux décors Disneyliens.
DSCF5060 












Ici, tout est dans le détail, et chacun a à coeur de personnaliser sa façade, comme ce couturier
DSCF5066DSCF5067












cette école de danses indiennes, qui derrière des fenêtres défraîchies annonce la couleur avec ces poupées kitchissimes coincées entre des fleurs en papier et une colonne dorique (ou ionique, je ne sais plus la différence...)
DSCF5068












ou encore ce vélo garni de branchages et annonçant un magasin de fleurs un peu plus loin
DSCF5069












Nous poursuivons dans des ruelles pavées, longées de maisons à colombages, où la rénovation parfaite rend l'histoire rutilante.

Là non plus, rien n'est cabossé ou abîmé, mais tout est parfaitement restauré donnant à l'ancien une éternelle jeunesse, un lifting sans faux pli, tout devient intemporel.
DSCF5061DSCF5064

Comme dans un décor de cinéma
DSCF5071












DSCF5073












et même la nature se prête à ce tableau, offrant la cime de ses montagnes enneigées aux tuiles brunes
DSCF5083DSCF5084












et ses eaux calmes du lac en miroir révèlent sa beauté.
DSCF5091












Près du château de blanche neige, Bambi et son copain albinos se les gèlent
DSCF5089
nous suivons les pas de big foot
DSCF5093












qui nous conduisent à la piscine sur pilotis,  attendant l'été pour rendre le lac aux baigneurs.
DSCF5095












Pour l'heure, elle sert de perchoirs aux piafs des environs
DSCF5097












déjà maîtres des rives et du lac
DSCF5101












comme ce majestueux cygne et son bâtard de frère !
DSCF5105













On a retrouvé la pompe de big foot...
On laisse ce joli décor de contes de fées et légendes pour retourner dans la presque vraie vie

Publié dans escapades

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

GUIL 20/05/2013 19:11

Finalement, la vie a Zurich: Plutot sympa ?