chez les culottes en peau

Publié le par becassinechezheidi.over-blog.com

Profitons de cet exil helvète pour voir ce qui se passe à l'est, là où je n'ai jamais mis un orteil: - par convictions? - non, par a priori, car a priori c'est pas
encore tout à fait l'Europe et à l'est il fait froid, il fait gris, sûrement des résurgences de nos campagnes guerrières remplies de Bérésina, et ils mangent pas comme nous, ils sont rustres et pas éduqués.
                                              
STOOOP!!!
Oh, Bécassine, tu t'égares!

Je ne veux pas, en plus d'être taxée (ah ah ah) de Française (doux pléonasme), que l'on me prenne pour une nationaliste, comme c'est en vogue un peu partout, que nenni!


Donc nous nous envolons un matin d'octobre vers Vienne (bon ok chuis pas vraiment une aventurière!) et déjà les hôtesses toutes de rouge vêtues ont quelque chose... d'une autre époque.
C'est un ciel bleu et une température plutôt douce pour la saison qui nous acceuillent à notre descente d'avion.

Nous allons à la découverte de cette capitale à l'architecture parfaite, élégante, où bâtiments et monuments historiques côtoient les nouveaux temples commerciaux, sans perversion visuelle.
DSCF6844












Ce qui me surprend dans cette capitale c'est cette apparente tranquillité, que l'on trouve dans certaines villes de province, ici, il n'y a pas de frénésie, ni de bruit de klaxon. Les gens

semblent tous être comme nous, des touristes, décontractés et profitant du moment. Seuls les vêtements que portent nos congénères nous indiquent que nous sommes bien au XXIème siècle (quoique..).
Car on entretient grandement, voire on alimente, cette ambiance du passé avec d'anciens véhicules à moteur
DSCF6875



















       

ou mieux encore, on se déplace en calèche, profitant des doux rayons du soleil au rythme des sabots.
DSCF6860












Effectivement la ville est charmante et l'on ne se lasse pas, tête en l'air, d'observer les découpes harmonieuses des toits
et clochers plongés dans le bleu du ciel
DSCF6851






 





les statues et fontaines nous font part de la richesse historique de ces lieux,
DSCF6849












DSCF6865











  
et la trace de l'empereur François-Joseph est partout, notamment dans la "Ringstrasse" qui a donné son nom au style de construction.
DSCF6869

   










Oui, j'ai l'impression qu'ici on vit dans le passé et que l'on vit du passé, une sorte de fonds de commerce, où l'on tire avantageusement profit des traditions que l'on revendique haut et fort.
Ainsi nous verrons en vitrine des tenues traditionnelles difficilement portables au quotidien (quoique...)
DSCF6845












DSCF6846












et nous pénètrerons dans un joli magasin de cristal et verrerie
DSCF6839












où lustres et pampilles nous ramènent au temps de Sissi
DSCF6840












et des tables joliment dressées sur nappe blanche attendent d'invisibles convives.
A Vienne également, on se vante d'un savoir-faire pâtissier et les boutiques aux vitrines alléchantes nous font parfois succomber à la tentation
DSCF6921












comme ici à l'étage de ce salon de thé, regardez bien...
DSCF6920




















 
deux religieuses cannibales ( qui mangent une religieuse, pour ceux qui ne suivent pas!!!) confortablement installées et qui iront ensuite confesser leur pécher de gourmandise
ou bien faire un peu de sport
DSCF6914












Pour en revenir aux vêtements d'apparat, au détour d'une rue nous sommes tombés sur ça:
DSCF6876












bien incapable de vous dire de quelle manifestation il s'agit, nous avons croisé hommes et femmes. Certains d'entre eux étaient munis de fusil et portaient une plume blanche sur leur chapeau,
sans doute un hommage aux volatiles chassés. Quant aux dames, vêtues de lourdes robes en velours sombre et tablier assorti, elles devaient sans doute se préparer à les plumer!
DSCF6879












D'autres encore portaient les seyantes et inimitables culottes de peau
DSCF6880













au risque de passer pour une perverse, j'ai fait un gros plan sur le fond de culotte passablement usé du monsieur.
DSCF6883












Ces femmes portent ici en bandoulière un joli petit tonneau comme le font les St Bernard, sont-elles destinées à porter
secours à leur valeureux chasseur de mari???
DSCF6888












Face aux drapeaux, des messieurs en canotier comme des vénétiens et cette dame aux bas roses et chapeau pouf (bien écrit avec
un seul f!!!)
de plus près, mais pas trop tout de même, on ne sait jamais...
DSCF6889





















       
Bon je ne suis pas sûre d'avoir une idée très précise de cette ville et de ces habitants, une ambiance surannée, un culte du passé savamment orchestré et une douceur de vivre indéniable, le tout dans un théâtre architectural somptueux.
DSCF6899

Publié dans escapades

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

The Sister Theory 30/10/2013 15:32


Ce petit voyage devait être vraiment un plaisir pour le yeux à en voir les photos! JE ne suis jamais allée à Vienne, mais à Prague et c'était superbe!