En terrain conquis (Viehshau, partie 2 et fin).

Publié le par becassinechezheidi.over-blog.com

Donc j'ai fait partie du casting, non pour ma race helvète, mais grâce à l'amitié naissante entre une autochtone pur jus et l'importée que je suis.

 

Je ne suis pas qu'une observatrice mais je dois mettre la main à la pâte et gambader à côté des vaches sur la route, les pousser au train, les ralentir, et c'est beaucoup moins simple qu'il n'y paraît, à zigzaguer entre les bouses sur le bitume rendu glissant, et sans doute aussi parce que je ne parle pas le schwytzdutsch....

 

049   050

 








 


Nous arrivons sur un vaste champ planté de longues poutres en bois sur lesquelles les vaches sont attachées. Triées par section, selon leur âge, leur maternité, et là, je mesure le nombre impressionnant de bovidés!

 

 


 

Certaines ont du sentir la présence des taureaux et d'autres ne veulent pas être collées à côté d'une inconnue, et décident alors de prendre la poudre d'escampette dans un meuglement puissant. J'assiste alors à un corps à corps qui me fait penser au duel du "vieil homme et la mer" d'Hemingway sur le théâtre de Giono...

 

064  065

 

 








Les bêtes ont peur et ne sont finalement pas à la fête, sorties de leur environnement habituel, attachées avec de nombreuses consoeurs, elles se font reluquer et tâter par des connaisseurs et des curieux.

 



Du coup, leur intestin fonctionne non stop et la prairie malgré le saupoudrage de paille devient gluante et colle aux semelles.



055  059















Donc on nettoie le derrière de ces dames, pour leur prochaine représentation, et l'on affiche au-dessus de leurs cornes ou tête (beaucoup sont amputées pour la sécurité de l'éleveur) leur petit nom comme:


  
057120









153






 










D'autres portent haut et fier, les boules dont on les a affublées


066










je pars à la découverte des lieux et aperçois un stand de jouets remplis de... tracteurs


073













 

 

 



 

et pénètre sous la grande tente qui révèle les lots de la prochaine tombola 

 


074

076













 

 



avec l'inévitable set à fondue et surtout, tout un mur consacré aux prix des candidates et candidats du jour.

 


En effet, mon amie est responsable des cloches, et doit accrocher dans l'ordre les récompenses à des crochets à plusieurs mètres du sol.

Nous avons donc musclé nos petits  bras en soulevant de terre les énormes cloches pesant parfois près de 10kg pour les exposer ainsi et elles seront remises aux lauréates et lauréats élus par le jury.

 



079  084

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voilà plus de 4 heures que la corrida a commencé, alors que certains se restaurent à la saucisse grillée ou aux viennoiseries, la fébrilité se fait sentir dans les rangs, et l'on défaille...



085













 

 

 



 


Les enfants n'en ont cure et s'amusent d'un rien, s'inventant des balançoires avec ces immenses poteaux


090












Ici j'ai surpris un "scanneur d'oreille", la seule chose qui aujourd'hui m'aura ramenée à mon siècle

 


091













 

 

 

 

 

 


 


Puis c'est enfin le défilé, le moment clé de tous ces éleveurs qui attendent la récompense des bons soins apportés depuis un an à leur bétail et la reconnaissance de leur travail par des experts.


097  100












 



112
























D'autre parade également


127













 

 

 

 



et prend garde de garder ses chaussures propres.



Les petits attendent leur tour


130  131

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

qui, à ma grande surprise, ne tardera pas à venir


138










sous les couleurs locales, la mascotte.


142















Toujours cette même fierté du drapeau, et cette identité revendiquée, tout ça est un peu déconcertant pour la française que je suis.


Un air de famille troublant

152












 

 

 

 




et le retour des vaches décorées à leur étable


158  160












 

 

 

172  173

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les enfants ont, à leur tour, abandonné leur terrain de jeu, laissant ainsi le Mikado géant.

 

 

 

 

 


162














 

 

 

 

 

 

 

 


 

Les vaches reprennent la route sans fantaisie, éreintées par leur journée et sans doute heureuses de rentrer, tout comme moi.


Alourdie de 3 kg de terre et déjections bovines à chaque semelle, la veste luisante de  bave séchée laissée par les gros museaux humides et roses, le pantalon constellé des projections de mes semelles, les bras engourdis d'avoir soulevé ces cloches, d'avoir poussé et tiré les grosses laitières, bref un air presque local avant que je n'ouvre la bouche...merci


Nous laissons la place aux messieurs qui prendront le temps de fumer leur drôle de cigare tordu (krumme) en buvant quelques bières et échangeant quelques histoires vaches jusqu'à la tombée de la nuit, pour eux la fête continue.


166

  174

















Publié dans made in suisse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

vachey gisele 26/10/2012 17:55


  LA VACHE !!! C TIP TOP BELLE SOEUR . MDR

Karine 20/10/2012 18:22


Coucou Marielle,  quel spectacle, c'est incroyable ce que tu nous fais découvrir de la Suisse Allemande....on se croirait à une autre époque, bien plus simple et respectueuse des valeurs que
celles que nous avons l'habitude de véhiculer !! une autre dimension presque !!


je t'embrasse très très fort et te remercie pour nous faire partager ces moments atypiques avec nous !!

Aurélie ¦ Bons baisers de Zurich 08/10/2012 12:42


Ca a l'air super sympa!! S'ils ont besoin de volontaires pour une prochaine fois, je suis partante :-)

becassinechezheidi.over-blog.com 08/10/2012 14:01



il faut passer le casting vache


mais ça pourrait se faire