fumer tue et courir estropie

Publié le par becassinechezheidi.over-blog.com

Voilà pile 260 jours que j'ai abandonné le tabac, fini les cigarillos à l'épaisse fumée!

Mais bon, ça énerve un peu, alors même si je sais que ce n'est pas bon pour la santé et que je suis normalement dotée d'un cerveau, il est difficile d'adopter de bonnes habitudes et se défaire des mauvaises sans être de méchante humeur et vouloir manger tout ce qui se trouve à portée de main, même parfois un gentil mari.

N'étant plus en pleine croissance depuis fort longtemps, il est évident que les 2 premiers kilo qui se sont affichés en plus sur ma balance étaient une alerte de centimètres supplémentaires...dans le sens de la largeur!

Un seul traitement pour ces deux maux: la course à pied régulière (ça calme et ça cale!). Et c'est dans une euphorie suspecte que j'ai annoncé haut et fort que j'allais faire le semi marathon de Paris!!!

 001-copie-4

 

 

 

Après 3 mois d'entrainements trois fois par semaine, de sortie sous la pluie, sous la neige, revisitant parfois holidays on ice - sans la grâce ni le talent!-, des douleurs de partout...ben...il fallait se rendre à l'évidence, trop vieille, trop lourde, guibolles trop courtes, bref je ne ferai manifestement pas de réelles performances! 

 

C'est le 3 mars dernier que je me suis retrouvée devant la ligne de départ, pantelante, oups, comme une grosse erreur de casting, à côté de 30 000 autres siphonés aux muscles huilés- ouais ok, pas tous...- mon pote, à qui je rends un vibrant hommage, coureur aguerri et renonçant à son vert pour se travestir en rose et ne pas m'abandonner face à mon funeste destin. Je traduis pour les rares non compétiteurs, lors de ces courses de masse-grosse masse car près de 30 000 participants- des sas de départ sont mis en place pour éviter la mort assurée de quelques centaines de coureurs écrasés par les plus enragés, auxquels on attribue une couleur correspondant à un temps estimé de course, bref, j'avais choisi le rose, non pas parce que c'est ma couleur préférée mais plutôt parce qu'il s'agissait du dernier sas à partir, celui des plus lents, en clair.

014-copie-1.JPG

 

 

 

Pendant plus d'une heure nous avons encouragé les concurrents des autres couleurs, tous partis avant nous, dont les premiers nous avaient mis plus du tiers du parcours dans la vue lorsque notre départ fut donné. On se jauge tous, imaginant que les plus secs seraient les plus rapides, les plus jeunes les plus vifs, les mieux équipés (baskets, bien sûr!!!!) les plus expérimentés, tous enveloppés dans nos ponchos handy bag orange.

 

022.JPG

 

 


La gorge sèche, le ventre noué, comme si soudain ma vie en dépendait, je me suis élancée derrière les baskets du premier venu que j'ai gardées en ligne de mire le plus longtemps possible. Premières impressions, ben ça caille, bon Dieu tout ce monde, ça glisse ces ponchos au sol, puis suivre ce ballon rose, le métronome, ne pas le perdre de vue car je veux atteindre mon objectif temps.

010.JPG

 

 

 

 

 

 

Comme nous avions patienté trop longtemps en nous hydratant, ben très vite nous avons du satisfaire nos envies derrière un arbre avec des dizaines d'autres paires de fesses...(pas tous derrière le même arbre) c'est plus simple lorsqu'on est un garçon...Et après j'ai perdu le ballon rose et j'ai couru avec les indications de mon partenaire mais assez perturbée car après les 12 premiers kilomètres assez facilement passés, je me suis un peu emmêlée les pinceaux et ne savais plus où j'en étais, puis très vite j'ai pensé qu'il m'en restait encore autant ou presque à courir et j'ai piétiné mon cerveau jusqu'à la fin, bref ma tête m'a lâchée et les 5 derniers kilomètres ont été  pathétiques, même en rampant j'aurais été moins lente!

009-copie-3.JPG

 

j'ai échappé à la voiture balai et comme on me l'a dit: "tu l'as fait!"

je me contenterai de cette homélie...

 

Ah au fait, j'ai trouvé Charlie...

028-copie-1.JPG

Promis, je me remets sur la ligne de départ en septembre prochain pour celui de Zürich!

Publié dans activité de plein air

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Lisa 04/04/2012 18:57


Bonjour Marielle !
Je te félicite pour ta détermination. Ca me donne des idées... je crois que ce type de défi me motiverait. Bon pour l'instant, ce n'est pas brillant : je cours 6km en 45min. Mais attention, je le
fais régulièrement ! 
Je sais, tu vas me dire que j'ai du travail avant de pouvoir courir 21km...


Bon, si je vois que je progresse, je m'inscris avec toi au semi de Zürich.

becassinechezheidi.over-blog.com 04/04/2012 19:12



Coucou Lisa


ravie d'avoir de tes nouvelles!


tu sais, je n'ai couru que les 15 premiers km honorablement (10km/h) puis après ce fut waterloo plus de jambes plus de tête bref une loque mais j'ai continué à trottiner sans arrêt


malgré tout satisfaite de l'avoir fait et super ambiance avec plein de musicos tout long du parcours alors oui je t'encourage des 2 mains 


 


si je peux me permetttre, pour progresser il te faut 2 choses:


 un cardio fréquencemètre et un plan d'entraînement (piqué sur internet sur les sites adéquat)


 


voilà et à bientôt j'espère