petit bilan

Publié le par becassinechezheidi.over-blog.com

Après 15 mois de vie suisse, bon d'accord entrecoupée par des fuites françaises, 002-copie-8juste pour reprendre une bouffée d'air et après je retourne comme en apnée, sourde et muette dans mon grand sanatorium;

d'ailleurs n'est-ce pas là que j'ai vu fleurir ma toute première mèche de cheveux blancs, qui ne cessent depuis de se multiplier?!


bref, il est temps de faire un petit point sur mes 15 mois d'Heidification vache jauneet même si Nicolas vous fait des piqûres de germanophilus pour vous rendre vertueux comme les teutons d'à côté , c'est à dire de raisonnables travailleurs, moi, je m'évertue à combattre le germanocoque ambiant et c'est à coup de fantaisie que je civilise les autochtones tout en respectant leurs spécificités culturelles, natürlich.


 

C'est en  donnant des cours de français que je me révèle une bonne pédagogue et arrive à fédérer un public effectivement pré-conquis mais qui devient le meilleur vecteur de la culture française. J'ai également de délicieux moments d'échanges comme avec cette jeune fille un peu tête en l'air, qui semblait confuse de ne pas retenir les leçons précédentes,  et se justifiait par " ach, ché un oisseau sur ma tête, c'est katastrophale!"


020-copie-1 retranscrit dans le texte


Evidemment quand vous savez que :

"der Hahn"  est un coq, "das Kaninchen"  est un lapin, "der Pariser" un préservatif et tout ce qui me reste encore à découvrir...ça fait peur!

 

J'ai eu également cette intéressante conversation avec mon autre élève, banquière suisse travaillant pour une banque d'affaires française avec des industriels en Turquie, elle m'a raconté combien son travail est devenu soudainement si compliqué "grâce" au vote des sénateurs français sur la délicate question arménienne...là aussi j'ai du être très politiquement correct, un exercice très délicat pour moi, car il est hors de question de désavouer le gouvernement français -quel qu'il soit- et répondre à l'ingérance évoquée par "c'est une situation politique un peu compliquée mais qui ne traduit absolument pas l'opinion française" je lui rappelle qu'il n'y a pas de référendum comme ici !


car oui, ici les votations sont légion, quasiment tous les mois il y a des référendums sur tout, sur la date des vacances scolaires, sur les couleurs des déco de noël, mais aussi de vrais sujets comme une cinquième semaine de congés, ou l'instauration d'un smic... 

 

Malgré ma volonté d'intégration  images-copie-1qui, vous l'aurez compris, ne passera pas par une dépersonnalisation, le chemin qui reste à parcourir est immense. Même si pour l'essentiel je sais me faire comprendre dans un allemand approximatif, j'ai découvert qu'ici la maîtrise de leur langue s'avère obligatoire, sans elle vous n'avez pas accès à l'achat d'un bien immobilier, une sorte de protectionisme ou de préférence nationale à peine ...j'ose...voilée.


 

D'ailleurs c'est la chose la plus étrange que j'ai vue ici-ou presque 003-copie-5. Pour prétendre à devenir propriétaire vous devez faire une lettre de motivation vantant vos qualités de bons voisins pinup_045.jpg, votre candidature sera alors soumise aux copropriétaires et lors de la signature de l'achat de votre bien vous devez affirmer que vous maîtrisez l'allemand ou être accompagné d'un ami local folklore-suisse.jpg(impossible à moins de l'acheter...)qui saura vous représentez en acceptant de signer également les documents. Je vous passerai les détails complexes de prêt bancaire mais qui sont finalement une formalité par rapport  à la première phase d'acceptation de votre candidature par vos futurs éventuels voisins !!! Il n'y a aucune assurance et aucun examen de santé qui sont demandés lors de la souscription car si vous ne pouvez plus payer ou que vous mourrez, ce qui est la même chose, la banque ramasse.

D'ailleurs si vous décédez et que vous n'avez pas déclaré le paradis final (pas fiscal!), je veux dire que si vous vous êtes déclaré athée par manque de conviction ou pour resquiller et ne pas payer la taxe religieuse, n'imaginez pas avoir un enterrement avec bénédiction et tout le saint- frusquin, NEEEIIIN

ange.jpg

 

D'ailleurs les examens médicaux ne sont, semble-t-il jamais prescrits, que ce soit lors d'une embauche professionnelle, lors d'une inscription à une compétition sportive ou à un club de sport. 

 

J'ai également appris que les femmes ou plutôt les mères sont vivement incitées à rester à la maison pour élever leur progéniture ( 1,4 gosse par foyer), d'ailleurs il n'existe pas de moyen de garde bon marché et lorsque les enfants sont scolarisés seulement à partir de 5 ou 6 ans, souvent il n'y a pas de moyen de restauration sur place, donc les mamans sont comme qui dirait coincées... Ce sont souvent des fées du logis et leur intérieur a la réputation d'être rutilant, d'ailleurs on se déchausse quand on rentre chez un suisse (attention aux chaussettes trouées ou aux pieds qui puent!)chaussette

 

Je ne connais pas vraiment le rôle social des épouses mais j'adore la publicité d'un laboratoire pharmaceutique qui me semble être une bonne approche sociologique de la question.

En gros plan, on voit une jolie jeune femme qui lit avec application et à voix haute un magazine "et parmi les plus gigantesques des monsters trucks, le mega booster est sans conteste el tocoloco, il développe 200 chevaux..." et le plan s'élargit et l'on constate qu'elle est assise au bord du lit de son mari alité par un mauvais rhume et la voix off qui dit alors "médicament x, si vous ne voulez pas jouer l'infirmière pour apaiser ses maux...et les vôtres, médicament x contre les refroidissements..."

 

C'est terriblement drôle!

 

Autre chose troublante ici, la conduite des automobilistes qui respectent à la seconde les panneaux de signalisation. Lorsque vous roulez à 120km/h sur l'autoroute et qu'un panneau indique soudain 100 alors tous les véhicules freinent comme des malades, conduite dangereuse et sans doute révélatrice de nos amis bourbines.

 

200px-Automobiliste.JPG

 

Publié dans made in suisse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Veronique Bidinger 04/04/2012 07:40


Salut Becasssine,


quelle belles observations ; je suis à Bâle  en famille depuis 2000 et fais les mêmes constats que toi; pas de vie sociale pour la femme jusqu'aux 7ans des enfants ,ensuite , souvent pas non
plus , c'est l'homme qui va chasser !  Votations , referendums, recueil de signatures , pour la fumerie  par exemple - cigarette et autre -, on ne compte plus les appels au peuple , du
coup , pas de manif , normal ! La conduite automobile est rigoureuse ...à cause des énormes prunes que la police colle non sans avoir distillé la leçon de morale qui va avec .


A Bâle , la communauté francophone est peu concernée par le désir d'intégration en raison de la proximité de la France ou tous les français font leurs courses , vont au cinéma ou mettent leurs
enfants- pas de section française ou même bilingue après la primaire !Enfin bref , plaçons côte à côte les hymnes nationaux français et suisses , pour saisir les légères différences entre nos
peuples voisins


Bonne suissisation , gardons notre âme!

becassinechezheidi.over-blog.com 05/04/2012 10:15



oui, Bécassine n'a pas d'enfants mais les mêmes handicaps


Merci Véronique pour ton témoignage


Je trouve bien courageux ces français de Bâle de ne pas dévisser complètement vers la frontière et de s'accrocher tant bien que mal à ce que leur offre le pays


j'adore mon environnement verdoyant et la toute proche vue sur le lac mais ici je dois déployer tant d'énergie pour avoir un minimum de vie sociale 


mais c'est un bon vivier pour une petite réflexion sociologique sans prétention et un terreau très fertile qui fait naître en moi plein de sentiments mêlés, une bonne matière première pour mon
blog


 


merci encore de ton commentaire et reviens vite me lire


Marielle


 



Olivier 17/02/2012 16:38


Merci pour ce joli bilan et bravo d'avoir réussi à tenir si longtemps :-) 


Concernant les cantines, ça commencer enfin à bouger dans le coin (mais un tout petit peu et trèèèès lentement, naturellement) :
cf. http://www.tagesanzeiger.ch/zuerich/winterthur/Tagesschulen-in-allen-Quartieren/story/31798025
et http://www.tagesanzeiger.ch/zuerich/region/Ich-kann-nicht-verstehen-warum-sich-Muetter-dagegen-wehren/story/14594406 .  


C'est des femmes du FDP qui tente celà, mais le SVP "pro famille" s'oppose directement à l'idée. Et d'après le 2ième article, ce sont même les mamans qui sont contre ce concept... Un comble non?
:)


Tout de bon pour les prochains mois et peut-être à bientôt à une de ces soirées des jeudis.ch? :) 


--Olivier

becassinechezheidi.over-blog.com 17/02/2012 16:45



merci pour tes encouragements et oui je me rends compte que tout n'est pas qu'une barrière linguistique mais que mon incompréhension est parfois seulement..intellectuelle


Amicalement


Marielle