PLOUF

Publié le par becassinechezheidi.over-blog.com

C'est par ce matin de mai presque estival que je décide de me rendre à la piscine locale. J'enfourche donc mon

vélo Suisse015.JPG et 3km plus tard j'arrive devant le guichet où comme d'habitude je patauge avec mes 4 mots d'allemand pour demander quel type d'abonnement on me propose, j'opte pour le carnet de 10 entrées!

014-copie-2.JPG

 

Puis je monte les marches qui me mènent aux vestiaires et première surprise, 4 entrées distinctes, l'une réservée aux hommes, l'autre aux garçons, la troisième aux filles et la dernière aux femmes. Comme quoi ce peuple est soucieux de préserver la pudeur de chacun et ça, ça me convient plutôt bien! D'ailleurs j'apprends qu'il existe 2 piscines à Zürich qui ne sont réservées qu'aux femmes, je n'irai pas jusqu'à apprécier cette séparation radicale des sexes!001-copie-3

 

Après m'être mise en maillot de bain je me dirige vers le bassin qui trône, comme posé sur le lac.

003-copie-1.JPG002-copie-3

On  accède par une passerelle aux huit lignes d'eau de 50 mètres avec très peu de nageurs, le pied quoi! La température de l'eau est à 24° et c'est avec une vue fantastique sur les sommets de la montagne à ma droite, les bacs qui traversent le lac au centre017-copie-1.JPG et enfin, à gauche, Zürich, que je commence à nager tranquillement. Ouaouh serai-je en train de m'enticher de ma nouvelle vie? En tout cas là, à ce moment précis, j'apprécie pleinement ce petit plaisir solitaire avec comme toujours-sans doute mon éducation catholique- une petite mauvaise conscience en pensant à ceux qui travaillent. Je constate cependant que les visiteurs de la piscine ne sont pas tous en âge d'être en retraite, la majorité est féminine, et elles ont l'air de bien vivre cette situation! le bronzage qu'elles arborent prouve que ce sont des récidivistes!

010-copie-1.JPG 

Et il ya aussi quelques vrais sportifs munis de combinaison de nage ou encore des irréductibles qui bravent les 16° de l'eau du lac (plus que la Manche...), des vieux monsieurs -comme une pub vivante des années 50 pour les vertus de la vie saine- vont plonger, calvitie la première dans l'eau claire et fraîche, ils en ressortent après quelques petites minutes la peau encore plus fripée mais la fierté se lit dans leurs yeux!

 

007-copie-1.JPG013-copie-1.JPG

 

 

Du coup je m'y essaye, enfin juste mes pieds...

 

Publié dans activité de plein air

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article