Sechsilüüte

Publié le par becassinechezheidi.over-blog.com

Alors voici la vraie version, alimentée par de courts articles lus dans la presse, car si je me suis amusée à refaire l'histoire suisse vous le devez à l'aimable personne de l'office du tourisme de Zürich.

 

En effet, même le nom de cette fête, je l'ai mal interprêté, quoique l'actualité m'aura donnée raison avec ces 2 femmes qui ont incorporé clandestinement le défilé dans le plus simple appareil-ou presque (elles avaient conservé leurs chaussettes! ah l'élégance suisse!), donc tout a commencé par l'envie réelle d'en savoir un peu plus sur les origines de cette manifestation traditionnelle.

C'est tout légitimement que je me suis rendue à l'office du tourisme de la gare de Zürich pour interroger le vieux monsieur grincheux qui interpréta fort mal mon désarroi lorsqu'il me dit que les prospectus ou programme n'étaient qu'en allemand. Il renchérit en me disant " parce que fous croyez que les papiers de la chournée de l'escalade à Chenef c'est en allemand?!"

 

Ouaouh, c'est quoi ça, la journée de l'escalade? chuis pas suisse moi mais en pleine  guerre de la fameuse Röstigraben(barrière linguistique). Bref, en clair, c'était une fête Züricho-Zürichoise, dommage d'avoir si peu de considération pour les "Passuisses" un très grand peuple majoritaire dans le monde qui voulait juste découvrir un peu mieux son pays "d'accueil"!

 


 

Pas grave, moi j'ai trouvé ça magnifique, costumes, orchestres, toutes ces guildes héritières de savoir faire, défilant dans la même unité, un vrai bonheur!

 

D'ailleurs je voulais vous montrer que d'autres ont su également vivre ces moments avec beaucoup d'élégance, car il y avait toutes ces fleurs multicolores offertes aux acteurs du défilé

058

 

et sur le banc mouillé face à moi deux spectatrices bravant courageusement les intempéries, deux femmes honorant le travail séculaire des vignerons, buvant à la santé de  cette glorieuse communauté, elles étaient à elles seules un hommage à la suisse!

 

057

 

 

059

 

060

 

et les chars fleuris

 

098

 

 

la veille plus de 3000 enfants  ont pris d'assaut  la ville dans des costumes d'un autre temps, lundi les adultes représentants des différentes corporations (pas toute identifiée!) ont pris place dans ces mêmes rues sous une pluie fine et continue

 

318.JPGdes enfants "plastifiés" au défilé de lundi

 

Cette année, la ville de Berne était l'invitée d'honneur pour dire au revoir à l'hiver et accueillir le printemps qui tarde à arriver

 

087

 

Puis au milieu de toute cette belle bourgeoisie, des ovnis s'invitent comme

 

114

 

et de plus traditionnelles charmantes vieilles personnes en habit rural

 

130

 

 

et les guerriers qui ont toujours la cotte

 

190


 

 je termine avec ceux qui perdent les pédales mais suivent inexorablement leur voie!

 

229

      Une poupée, remplie de pétards, à l'effigie d'un bonhomme de neige est brûlée sur un bûcher, le böög. Tandis que des cavaliers tournent au galop autour du feu jusqu'à combustion complète. La prophétie d'un été chaud est lue dans les cendres...ou pas!

 

 


Publié dans made in suisse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

elise 20/06/2012 22:29


Bonjour !


 


Je ne vois plus de nouveaux postes sur votre blog !? Dommage j'aime beaucoup les lire c'est bien ecrit et criant de verité ! Continuez !!!