Sur les pas des Helvètes

Publié le par becassinechezheidi.over-blog.com

Dans une jolie maison vieille de deux siècles et entièrement rénovée, nous avons pris place au dernier étage de ce bâtiment qui n'en compte que deux et occupé par deux autres couples et un monsieur. Bref nous ne sommes que 7 occupants. Nous ne croisons quasiment personne mais parfois on s'échange un cordial Grrrruezi (le bonjour local)... quand on aperçoit un de nos discret voisin.

Personne ne s'est présenté à personne et nous vivons donc dans un parfait anonymat  sauf que notre boîte aux lettres trahit nos origines. Les noms qui figurent sur les 3 autres semblent bien d'ici.

Voilà ce que je vois quand je pénètre dans notre maisonnée

DSCF5111













les messieur-dame du rez-de-chaussée sont très classiques.
Vous remarquerez la technique pour que les lacets ne trainent pas au sol, accrochés à la rampe d'escalier.

DSCF5112












Ceux du premier à présent

DSCF5113





















toujours sans talons aiguilles. Mais il faut avouer que ce n'est pas très pratique dans la neige.

Vous remarquerez également que la coutume est de se déchausser avant de rentrer chez quelqu'un.
Donc toutes ces chaussures nous indiquent bien qu'il y a âme qui vive et d'ailleurs j'en ai encore la preuve avec ce mot doux écrit par ceux d'en bas à ceux d'en haut.
Les intimant de ne plus faire tourner leur machine le soir...

Je suis, semble-t-il, pas la seule à avoir un problème de communication...mais c'est promis dès que je parle schwitzdutsch, je les invite tous pour une soirée mousse !DSCF5115

Publié dans made in suisse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Florence 20/02/2013 09:59


c'est beau la confiance ! là ou j'habite, si tu laisses tes pompes devant ta porte, c'est que tu veux t'en débarasser !!! parce que c'est sur que tu ne les retrouveras pas le lendemain..



becassinechezheidi.over-blog.com 25/02/2013 11:35



Pas sûre, car ces chaussures ont le fun du Dr Scholl


donc moi, même si on me les donne, je n'en veux pas!